Comment créer une entreprise au Sénégal

La création d’entreprise au Sénégal est le vœu de nombreuses personnes. En effet, le pays de la téranga est un terreau fertile pour la création d’entreprises du fait de la stabilité politique et des nombreuses opportunités à saisir. La population est très jeune avec plus de la moitié qui a moins de 25 ans et une économie dynamique.

Sur le plan de la politique d’intégration, le Sénégal fait partie de l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires OHADA. Ainsi, la création des sociétés commerciales est régie dans le cadre de cette organisation communautaire qui reprend la dichotomie classique entre sociétés de capitaux et sociétés de personnes.

Alors se pose la question de l’opportunité de faire une création d’entreprise au Sénégal, les implications d’une telle décision, notamment les obligations fiscales et comment créer son entreprise au Sénégal. Dans un environnement des affaires complexe et polymorphe, ce qui importe le plus est de savoir comment réussir son projet d’entreprise.

Les types d’entreprises au Sénégal

Comment créer une entreprise au Sénégal
statut juridique senegal

OHADA opère une règlementation bipartite entre sociétés de capitaux et sociétés de personnes. Les premières sont constituées d’associées dont la responsabilité est limitée au capital constitutif de leurs apports dans la société. C’est l’exemple de la société anonyme SA et de la société par actions simplifiées SAS. Les secondes sont des sociétés où la responsabilité solidaire des associés est engagée et c’est le cas des sociétés en nom collectif SNC et des sociétés en commandite simple SCS.

Chaque type de société à des avantages et des inconvénients. Si les sociétés de personnes sont caractérisées par la possibilité de les constituer avec de maigres ressources, elles sont toutefois plus risquées d’un point de vue patrimonial et plus fermées. S’agissant des sociétés anonymes SA, il faut un capital minimum assez conséquent ce qui demande des moyens. Toutefois, elles sont plus ouvertes.

C’est pour profiter des avantages des deux types de sociétés sans pour autant supporter leurs inconvénients qu’une société de type mixte fut créée à savoir la société à responsabilité limitée SARL. Ainsi, c’est une société dont la responsabilité est limitée aux apports, mais qui est ouverte.

Pour la plupart des formes sociales, il est possible d’avoir une version individuelle.

Comment créer une entreprise individuelle au Sénégal ?

Comment créer une entreprise au Sénégal

Pour la création d’entreprise au Sénégal, l’entrepreneur individuel devra effectuer certaines démarches. Son dossier sera composé de :

  • deux copies de pièce d’identité
  • d’un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois ou d’une déclaration sur l’honneur disponible à la BCE
  • d’un certificat de résidence,
  • de deux timbres fiscaux de 2000 FCFA pour le registre de commerce et de crédit mobilier RCCM et pour le NINEA.

Pour les étrangers, le casier judiciaire sera celui du pays d’origine, les copies de carte d’identité seront remplacées par celles du passeport.

Pour les nationaux comme pour les étrangers, il faudra intégrer le certificat de mariage, le cas échéant.

Les droits de constitution sont de 10 000 FCFA pour les entreprises individuelles sans nom commercial, de la même somme pour les frais de greffe et de 20 000 FCFA pour celles avec un nom commercial. Il faut également payer 10 000 FCA supplémentaires pour l’enregistrement du nom commercial auprès de l’organisation africaine de la propriété intellectuelle.

Comment créer une SARL au Sénégal

Comment créer une entreprise au Sénégal

Pour une création d’entreprise au Sénégal, la SARL semble être la forme sociale la plus populaire. Ce choix s’explique aisément si on voit les nombreux avantages commerciaux qu’elle peut procurer : assouplissement, responsabilité limitée, ouverture.

Le capital minimum pour la constitution d’une SARL est de 100 000 FCFA sauf dispositions contraires dans l’espace OHADA.  Au Sénégal, l’exigence de ce capital minimum a été abandonnée pour accorder la liberté totale aux associés ou à l’associé unique.

Un commissaire aux comptes ne sera nécessaire que si le capital atteint 10 millions de FCFA, si le chiffre d’affaires atteint 250  millions de FCFA ou si l’entreprise compte plus de 50 employés. Avec la SARL, créer une entreprise au Sénégal devient très facile.

Il est aussi possible de créer une société unipersonnelle à responsabilité limitée SUARL. Ce statut est considéré comme une version assouplie pour créer une entreprise au Sénégal en tant que personne individuelle tout en protégeant son patrimoine. En effet, cela permet de séparer son capital personnel à celui de son entreprise. Il concerne tous les commerçants et artisans dont le chiffre d’affaires n’a pas encore atteint un certain seuil.

D’un point de vue managérial, la SARL peut être gérée par un associé ou par un partenaire gérant salarié. Le taux d’imposition est de 30%.

Comment réussir son projet d’entreprise au Sénégal

Comment créer une entreprise au Sénégal

Les opportunités de création d’entreprise au Sénégal sont nombreuses. Toutefois, il est difficile de les rendre viables. En effet, le taux de réussite des entreprises au Sénégal,  d’après les rapports de l’APIX, est très faible. Cela résulte principalement d’une mauvaise gestion, mais surtout de la négligence constatée sur la communication. Beaucoup d’entreprises sénégalaises n’ont pas de portail numérique (site internet, réseaux sociaux, présence digitale, une bonne e-réputation). Parmi celles qui l’ont, beaucoup ne réalisent pas l’importance de l’outil qu’elles ont entre les bras.

En effet, l’internet est devenu le plus grand marché au monde et de plus en plus d’utilisateurs réalisent leurs recherches et leurs transactions via cet outil. Par conséquent, le marketing digital doit être en ligne de mire dans votre stratégie globale de marketing et de communication. Pour atteindre vos objectifs, vous aurez besoin de faire appel à une agence de marketing digital qui définit une stratégie efficace en fonction de votre profil commercial, de vos attentes et de vos besoins.

Vos obligations fiscales

Comment créer une entreprise au Sénégal

La création d’entreprise au Sénégal, c’est également supporter des obligations fiscales. Ainsi, vous devrez déclarer vos revenus auprès de l’administration fiscale en remplissant le formulaire à retourner dans les délais. Ledit formulaire indique votre identité, votre situation familiale et matrimoniale, les catégories de revenus perçus, les frais déductibles des revenus imposables, etc.

En définitive, la création d’entreprise au Sénégal est assez facile, mais la rendre productive et viable est le plus grand défi. Pour réussir ce pari, il faut miser sur la communication. La récente crise sanitaire nous a montré une fois de plus l’importance de la communication digitale et tout le sérieux que les entrepreneurs doivent y mettre. Prenez également le temps de connaître toutes implications financières, juridiques et administratives avant de créer son entreprise au Sénégal.

//mercatik.net/wp-content/uploads/2018/10/Logo-MERCATIK-e1581447864389.png